Pour apprécier la bonne gouvernance, Alassane SEÏDOU en visite dans les Communes

A l’occasion de la 1ère Conférence des préfets de l’année 2009 tenue à Abomey le 6 mars 2009, le ministre de la Décentralisation, de la Gouvernance locale, de l’Administration et de l’Aménagement du territoire a réaffi rmé son intention de visiter les 77 communes du Bénin.

Principalement axée sur la situation intérieure des départements, la première conférence des préfets de l’année 2009 a abordé des préoccupations relatives à l’état du personnel des préfectures, l’approbation des budgets exercice 2009 et des comptes administratifs 2007 des communes, la consommation des ressources du FADeC au titre de l’année 2008, la mise en oeuvre des plans de travail annuels des préfectures et la tournée du ministre en charge de la décentralisation dans les communes.

En effet, le ministre Alassane SEIDOU projette d’effectuer à partir du 17 mai, une tournée dans les 77 communes du Bénin. Il s’agira pour lui d’apprécier ce faisant, l’observation de la gouvernance locale, l’utilisation des ressources du FADeC et de prendre connaissance des problèmes spécifi ques des communes. Le point de la situation intérieure des départements qui a été fait au cours de cette conférence des préfets, a permis de relever entre autres, le blocage du fonctionnement de l’administration locale du fait de la non installation de bon nombre de chefs de villages et de quartiers de ville, soit à cause de la non application des arrêts d’invalidation de la Cour suprême, soit à cause de la réticence de certains maires et même la lenteur dans la prise de décisions relevant des contentieux électoraux, les contestations sur les propositions de découpage territorial, la création des brigades de sécurité dans les communes à statut particulier pour appuyer les Forces de sécurité publique.

Pour pallier ces problèmes, les préfets de Départements ont été instruits aux fi ns de prendre toutes les dispositions nécessaires pour faire appliquer les arrêts de la Cour suprême. Il est à rappeler que le renforcement des capacités des préfectures fi gure en effet parmi les actions prioritaires du MDGLAAT.