L’ANCB souffle enfin le calumet de la paix

L’ANCB souffle enfin le calumet de la paix

Le ministre de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire, Séïdou Alassane, accompagné des membres de son cabinet et de ses directeurs centraux, a rendu visite, le lundi 8 mars 2010, au Haut commissaire à la gouvernance concertée (HCGC), Moïse Mensah. Au cours de cette visite, il a été annoncé l’installation du bureau consensuel de l’Association nationale des communes du Bénin (ANCB) pour le 09 mars 2010.

L’objet de cette visite est de dire toute sa gratitude au Haut commissaire de la gouvernance concertée, pour son implication dans la réconciliation des deux ailes de l’ANCB.

En effet, le Haut commissaire à la gouvernance concertée en collaboration avec le partenariat pour le développement municipal (PDM), a entrepris des négociations qui ont abouti à un bureau consensuel. Pour moïse Mensah cette situation a enlevé à l’ANCB son âme, son rôle et sa capacité de succès. Et grâce aux conseils du PDM et la bonne volonté des maires du Bénin les négociations ont abouti à la formation d’un bureau consensuel.

Les différentes démarches menées pour obtenir ce résultat ont été confirmées par secrétaire exécutif du PDM, Biram N’Diaye, qui affirme que le ministre de la décentralisation a également contribué à ce succès. Il est revenu au ministre de la Décentralisation de la Gouvernance Locale, de l’Aménagement et de l’Administration du Territoire, de rappeler la volonté du chef de l’Etat, Boni Yayi, de voir isoler ce monstre à deux têtes.

Il faut noter aussi que selon le ministre l’installation du bureau consensuel donnera une nouvelle visibilité à la décentralisation au Bénin.