Premières Assises Franco-béninoises sur la coopération décentralisée

Premières Assises Franco-béninoises sur la coopération décentralisée vers un renforcement des différents contrats de partenariats entre les villes de France et les Communes du Bénin

Une vue partielle des participants aux assises de Cotonou

Cotonou a accueilli les 28 et 29 Octobre 2010 les premières assises franco-béninoises sur la coopération décentralisée. L’occasion était ainsi donnée aux participants venus des collectivités territoriales françaises et des communes béninoises de faire le bilan de cette coopération.

Une coopération marquée par une quarantaine de partenariats impliquant au moins une trentaine d’associations de communes béninoises avec essentiellement des collectivités françaises. C’est un partenariat qui embrasse le renforcement des services communaux, le développement local, l’appui aux activités économiques, l’intercommunalité, la culture, l’eau, la santé, l’éducation, l’assainissement, le tourisme etc…

Et c’est pour faire le point de tous ces partenariats existants, y apporter des outils partagés pour les rendre plus efficaces que se sont tenues lesdites assises.

Il faut noter que plusieurs interventions ont marqué la cérémonie d’ouverture de cette rencontre.

Le Président de l’Association des Communes du Bénin a fait observer que ces assises représentent une opportunité d’échanges de haut niveau sur des questions de développement à la base. Pour Monsieur Soulé ALAGBE, c’est l’occasion plus que jamais pour les participants d’échanger leurs expériences en matière de gestion des collectivités territoriales.

La Représentante du Président du Groupe Pays-Bénin de Cités-Unies France a longuement rappelé l’intérêt d’une telle rencontre. Selon Madame Rose-Marie GERMESAKAR, il s’agira d’engager à partir de Cotonou une réflexion sur l’évolution de ce partenariat. Elle a insisté aussi sur la réciprocité dudit partenariat.

L’Ambassadeur de France a, à l’occasion, salué les organisateurs desdites assises qui, à ses yeux, offrent l’opportunité de tisser des liens solides et d’échanges. Monsieur Hervé Bensancenot a noté 227 actions menées au titre de ce partenariat au cours de l’année 2010.

Le Ministre béninois des Affaires Etrangères a constaté que ces assises témoignent de l’intérêt que la France accorde aux relations franco-béninoises. Pour Jean-Marie EHOUZOU, ce type de coopération mérite d’être rappelé et reconnu.

Le Présidium des officiels à la cérémonie d’ouverture à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB)

En procédant à l’ouverture des travaux de ces premières assises, le Ministre de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire (MDGLAAT) a rappelé quelques exemples réussis de coopérations décentralisées franco-béninoises entretenues avant la décentralisation en 2003 et qui demeurent toujours actives. Pour Monsieur Alassane SEÏDOU, ces assises offriront des opportunités de rencontres pour les participants.

Il faut signaler que les participants ont pendant ces deux jours, eu des regards croisés sur le processus de coopération décentralisée entre le Bénin et la France. Ils ont par ailleurs suivi des communications sur le renforcement des capacités des services communaux et l’intercommunalité et enfin sur l’aménagement et la gestion du territoire.