Fin des fora de sensibilisation des élus locaux sur la bonne gouvernance locale

Plein feu sur la refondation dans l’Administration territoriale.

Après les étapes de Natitingou, Parakou, Abomey et Lokossa, le ministre de la décentralisation de la gouvernance locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire a ensuite rencontré les élus locaux et les préfets des départements de l’Atlantique - Littoral et de l’Ouémé-Plateau. A Cotonou comme à Porto-Novo, les élus locaux ont eu droit à plusieurs communications pour les édifier et les renforcer dans leur rôle. Mieux, le ministre de la décentralisation s’est lui-même employé à expliquer avec beaucoup de soins, le rôle de chaque acteur local pour amorcer véritablement le développement de nos localités et faire de l’administration territoriale, une administration au service du développement.

Cinq communications dont la coordination des interventions de l’Etat par les préfets, le rôle des maires, le rôle des acteurs locaux dans le cadre de la bonne gouvernance, l’élaboration du budget participatif et l’aménagement du territoire ont meublé les échanges entres acteurs de la décentralisation au Bénin. Plus d’uns ont répondu à l’appel sine die de Cotonou. Mais le plus fascinant reste la promptitude des élus locaux de l’Ouémé et du Plateau et celles des acteurs à divers niveaux intervenant dans la décentralisation au Bénin. A cette étape, le menu est resté le même seulement, le ministre a comme à son habitude réexpliquer sa démarche pour s’assurer que ses interlocuteurs comprennent le fond du sujet. Mais la réaction des hôtes de la délégation ministérielle ne s’est pas fait attendre.

Comme à toutes les autres étapes d’ailleurs les têtes couronnées, les autorités religieuses des deux départements sont venues s’imprégner du contenu de la rencontre des maires, préfets et autres acteurs avec leur ministre de tutelle. Ces derniers entendent d’ailleurs jouer leur rôle pour accompagner le processus de la bonne gouvernance locale en cours. Quant aux maires, il n’ont manqué de poser toutes leurs inquiétudes. La question de la relecture des lois sur la décentralisation a même refait surface avec les questions d’éclaircissement de certains élus locaux. Mais la cerise sur le gâteau avec cette sortie de Porto-Novo reste la participation massive des élus locaux de la cité des “Ayinonvis“ avec en tête le premier citoyen de la ville capitale qui a suivi de bout en bout la rencontre. Après cette rencontre qui a eu pour cadre la Maison Internationale de la Culture de Porto-Novo, cap a été mis sur la préfecture de Porto-Novo pour une réunion restreinte avec les maires en ce qui concerne la gestion des Fonds d’Appui au Développement des Communes (FADEC). C’est cette dernière rencontre qui a censuré la fin rencontre du MDGLAAT avec les élus locaux, les maires et les acteurs locaux des départements de l’Ouémé et du Plateau.

Quelques images des participants

Cette dernière étape des fora de sensibilisation des élus locaux sur la bonne gouvernance locale permet désormais au Ministre de la décentralisation, de la gouvernance Locale, l’Administration et de l’Aménagement du Territoire, Raphaël Edou de prendre le pool de l’Administration territoriale béninoise qu’il connaissait déjà si bien pour impulser la dynamique nouvelle qui permettra à coup sûr d’aller vers une administration béninoise de développement. Désormais avec le rapport de l’Administration territoriale qui est en cours, le Bénin peut se réjouir de ce que la bonne gouvernance locale sera chose pratique dans la gestion de nos localités pour la refondation dans l’Administration territoriale.