Suivi rigoureux des chantiers initiés par l’Etat au profit des populations

La responsabilité des élus locaux plus que jamais engagés
Le processus de décentralisation et de déconcentration en cours dans notre pays a permis de trouver la solution à plusieurs problèmes. En effet, il n’est aucun doute que dans le cadre de cette décentralisation, l’Etat central n’est plus obligé de parcourir tout le territoire national pour y suivre l’évolution des différents projets et programmes, de même que les différentes infrastructures en construction dans le pays. La décentralisation a permis de mettre chaque acteur au niveau local dans un rôle bien défini à savoir : le suivi et le contrôle des différents programmes et projets de l’Etat dans les entités territoriales. Pendant longtemps, l’on a pensé que l’Etat est omnipotent et omniscient pour suivre à lui seul, tout ce qu’il entreprend pour le bonheur des populations à la base. Cette situation a fait que des citoyens indélicats s’enrichissent sur le dos de l’Etat en se refusant de faire ce pourquoi ils ont été commis. Alors, la présence des acteurs locaux reste une force dissuasive qui épargne le Bénin d’une vague impressionnante d’éléphants blancs comme c’est le cas par le passé. Désormais, dans leur exercice, les élus locaux sont investis pour suivre avec rigueur les interventions de l’Etat dans leur territoire. Cet engagement reste le gage d’un développement harmonieux du Bénin, puisque certainement, les chantiers abandonnés seront conjugués au passé et ceci encouragera encore plus, les partenaires techniques et financiers à soutenir le Bénin pour plus d’efficacité et un développement local harmonieux pour le bonheur des populations béninoises à la base.