Mauvaise gestion dans les structures déconcentrées de l’Atlantique et du Littoral

Le Ministre Edou rappelle les responsables des services publics à l’ordre

Le Ministère de la décentralisation, de la gouvernance locale, de l’administration et de l’aménagement du territoire, Raphaël EDOU poursuit sa tournée de travail qu’il a entamée depuis des semaines. Le jeudi 03 mai 2012, il a rencontré dans la salle de conférence de la Ccib à Cotonou, tous les responsables des services publics de l’Atlantique et du Littoral. A l’occasion, il a rappelé les meilleures pratiques qui doivent-être les leurs pour la satisfaction des besoins des populations.

Publié par la Presse du Jour

« De 2006 à ce jour, le Bénin a enregistré un accroissement très important dans la réalisation des infrastructures. Ce qui reste pour un bon développement, c’est le suivi de ces actions et la poursuite de la qualité des services à tous les niveaux. Chacun doit jouer sans faille son rôle à la base,.. », estime le Ministre de la décentralisation, de la gouvernance locale, de l’administration et de l’aménagement du territoire.

Depuis des mois, il a entrepris une tournée de travail dans les départements avec les responsables des services publics de tous les niveaux. Il s’agit notamment des maires et de leurs collaborateurs, des directeurs départementaux et des collaborateurs du Préfet. Le jeudi 03 mai 2012, c’était le tour des départements de l’Atlantique et du Littoral de bénéficier des enseignements et des communications prévus à cet effet. Le Préfet de l’Atlantique et du Littoral, Placide AZANDE, a souligné la pertinence de cette tournée qui selon lui, fera réaliser le rêve du développement du Chef de l’Etat qu’est de hisser le Bénin au rang des pays émergeants.

Saisissant donc l’occasion, l’autorité préfectorale a énuméré quelques difficultés de son administration. A sa suite, le Ministre de la reforme administrative institutionnelle, Martial SOUNTON a rappelé la vision du gouvernement. « Il est temps que chacun à la base joue le rôle que l’Etat lui a confié », a martelé le Ministre Raphaël Edou à son tour. La gestion des affaires publiques n’a de sens que si les acteurs à l’œuvre réalisent des résultats qui améliorent de façon significative, a-t-il conseillé aux participants. Pour lui, dans le processus de la déconcentration/décentralisation, la performance est basée sur la qualité des services offerts aux populations et leur satisfaction. Dans ses conseils, il a invité chacun à cultiver des pratiques vertueuses. Plusieurs autres communications développées par les experts, ont édifié les participants qui ont aussi exprimé leur satisfaction à la fin. Il s’agit de « La GAR au service de l’administration territoriale », « Indicateurs de bonne gouvernance de l’administration communale » et « la bonne gestion du temps : gage d’une administration performante ».