Après quatre (04) années de loyaux services rendus à la nation béninoise Nicolas Widmer quitte le sol béninois

Dans le souci de reconnaissance des œuvres accomplies par Monsieur Nicolas Widmer assistant technique au Projet d’Appui au Plan de Décentralisation des Communes (Papdc) une cérémonie d’au revoir a été organisée dans la salle de conférence du Ministère de la Décentralisation.

Cette fête organisée à son honneur a réuni ses collaborateurs et les cadres ayant à charge l’exécution dudit projet. Que cache le cadeau symbolique qu’on lui a offert, lors de cette cérémonie dirigée par le Directeur Adjoint du Cabinet du Ministère, Monsieur Enoc GOUROUBERA ? Depuis 2008, Nicolas Widmer était au Bénin dans le cadre de la Coopération technique belge dans la mise en œuvre du PAPDC. Grâce à son sens de travail bien fait, de rigueur et bonne collaboration, ce projet a permis à plus de 500 béninois, de sortir de l’anonymat grâce à l’obtention de leur certificat d’Etat civil. Sa présence au Bénin a permis entre autres aux élus locaux qui ont eu la chance de le côtoyer, de comprendre que l’audit ou les contrôles d’Inspection Générale de l’Etat, sont des moyens par lesquels ils pourront avoir l’opportunité de gagner de grands projets pour leur commune.

Dans son allocution d’au revoir, le Directeur Adjoint du Cabinet du Ministre, qui a valablement remplacé son Ministre absent lors de cette cérémonie, a laissé entendre que le Bénin n’est pas du tout près à laisser partir ce citoyen du monde né en Belgique, qui regorge de talents pouvant profiter la décentralisation au Bénin. Les mots lui ont manqué pour exprimer les remerciements du peuple béninois à la Belgique à travers Nicolas Widmer. A cette cérémonie, un cadeau symbolique a été remis à Nicolas Widmer, par le Directeur Adjoint du Cabinet du Ministre.

Dans sa prise de parole, l’heureux du jour a remercié le peuple béninois pour l’accueil qui lui a été réservé et a rappelé que depuis 17 ans qu’il travail dans la décentralisation en Afrique, c’est pour la première fois qui a entamé et entièrement terminé un projet du genre. Inquiet au début du projet en 2009, compte tenu de certaine situations, les choses sont rentrées dans l’ordre a-t-il confirmé. Aussi n’a-t-il pas oublié ses collaborateurs envers qui il se dit solidaire face à cet honneur qu’on lui fait. Ce fut le moment pour lui de les remercier pour avoir supporté son rythme de travail et sa rigueur qui ne sont pas des moindres. A l’endroit des autorités béninoises, Nicolas Widmer a conseillé de mettre rigoureusement en œuvre, envers les élus locaux afin de mieux les aider a bien faire leur travail et a faire honneur à leur famille, le contrôle ou l’audit et la sanction. Aussi a-t-il introduit un nouveau concept dans la gestion de la décentralisation au Bénin : le Crac.