AVIS DE RECRUTEMENT

RECRUTEMENT DES AUTRES PERSONNELS CLES DU SECRETARIAT AUX SERVICES DECENTRALISES CONDUITS PAR LES COMMUNAUTES (SSDCC)

AVIS DE RECRUTEMENT DES AUTRES PERSONNELS CLES DU SECRETARIAT AUX SERVICES DECENTRALISES CONDUITS PAR LES COMMUNAUTES (SSDCC) : UN (01) SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE UN (01) SPECIALISTE EN PASSATION DE MARCHES UN (01) SPECIALISTE EN FORMATION DE GESTION DE BASE ET SIX (06) CONTROLEURS FINANCIERS.

Dans le cadre du démarrage des activités du Projet de Services Décentralisés Conduits par les Communautés (PSDCC), le Ministère de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire (MDGLAAT) a bénéficié du financement de la Banque Mondiale. Il envisage de recruter : 1- un (01) spécialiste en gestion financière ; 2- un (01) spécialiste en passation de marchés ; 3- un (01) spécialiste en formation de gestion de base et 4- six (06) contrôleurs financiers.

Le nouveau projet (PSDCC) a pour objectif d’améliorer l’accès aux services sociaux de base et d’intégrer l’approche Développement Conduit par les Communautés (DCC) à la fourniture de ces services.

I- CONDITIONS D’EMPLOI

• les trois (03) premiers postes sont basés à Cotonou ; • les postes de contrôleurs financiers sont basés dans les départements ; • disponibilité immédiate exigée ; • la durée du contrat est de deux (2) ans renouvelables selon la performance de l’employé jugée satisfaisante par l’employeur et la Banque Mondiale (avec une durée maximum ne pouvant dépasser la durée d’exécution du projet) ; • la période d’essai est de 3 mois ; • date de prise de fonction : estimation août 2012 ou le plus tôt possible.

Les spécialistes et les contrôleurs financiers seront sélectionnés en accord avec les procédures définies dans les Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale, janvier 2011.

Les fonctionnaires ou les représentants du Gouvernement peuvent faire acte de candidature (i) s’ils sont en congé sans solde ; (ii) s’ils ne sont pas engagés par l’organisme pour lequel ils travaillaient immédiatement avant leur départ en congé et (iii) si leur emploi ne donne pas lieu à un conflit d’intérêts.

II- DESCRIPTION DES POSTES

Dans le souci de faciliter l’opérationnalisation de l’approche "Développement conduit par les communautés" (DCC) dans les différents secteurs sociaux de base, et ainsi contribuer à l’atteinte des objectifs de la SCRP 3, le Ministère de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du territoire (MDGLAAT) a créé, par arrêté no2012-060/MDGLAAT/DC/CTJ/SGM/SA du 14 mai 2012, le Secrétariat aux Services Décentralisés Conduits par les Communautés (SSDCC). Le SSDCC a, ainsi tout d’abord, au sein du MDGLAAT, la mission d’impulser la dimension DCC dans le Ministère, et d’assister ce Ministère à l’impulser à son tour, dans le cadre de la décentralisation, dans les communes, les ministères transversaux et les ministères sectoriels – tout en coordonnant et harmonisant ces actions d’impulsion et d’accompagnement avec les appuis des autres PTF à la décentralisation. Dans le cadre de cette mission, le Secrétariat assurera également la gestion et la coordination de la mise en œuvre du PSDCC de façon générale et plus spécifiquement le suivi de l’avancement de l’exécution des sous-projets au niveau communal et communautaire et la coordination du démarrage et de l’introduction des filets sociaux. Le MDGLAAT lance le présent processus de recrutement afin de pourvoir aux postes précités.

A) Spécialiste en passation de marchés

Sous la supervision hiérarchique et l’autorité fonctionnelle du Secrétaire Exécutif du SSDCC, le Spécialiste en Passation des Marchés est responsable de la passation des marchés effectués dans le cadre du projet, incluant ceux qui seront conduits par les communes et les communautés. Il assure la coordination des marchés passés à tous les niveaux du projet et veille à la soumission par le SSDCC à l’IDA, de tous les documents d’examen préalable des passations de marchés.

I. Profil requis

1) Niveau académique

Le spécialiste en passation des marchés doit être titulaire d’un diplôme niveau BAC+5 en Ingénierie, Droits des Affaires, Génie Civil, Administration Publique, Gestion, Economie ou tout autre diplôme équivalent.

2) Expérience

a) Expérience minimum exigée

Le Spécialiste en passation des marchés doit avoir au moins quatre (04) années d’expérience professionnelle en passation des marchés de projet de développement. Le Spécialiste en passation des marchés doit par ailleurs disposer d’une expérience pratique d’utilisation de logiciels bureautiques (Excel, Word, Power Point) et de l’Internet.

b) Expérience complémentaire demandée

En plus de l’expérience minimum exigée ci-dessus, le/la candidat(e) devra : • Avoir une expérience professionnelle confirmée dans la passation des marchés des projets financés par les Partenaires Techniques et Financiers ; • Avoir, par ailleurs, des atouts certains en matière d’appui à la maîtrise d’ouvrage et à la passation des marchés publics communaux et communautaires.

B- Spécialiste en gestion financière

Sous la responsabilité hiérarchique et fonctionnelle du Secrétaire exécutif, le Spécialiste en Gestion Financière est chargé de la gestion financière du Projet. Il assure les fonctions financière, budgétaire et comptable du Projet. A cet effet, il assure l’élaboration du budget et le suivi budgétaire, l’exécution des dépenses, le suivi des financements et le Contrôle Financier.

1) L’élaboration du budget et le suivi budgétaire

Le spécialiste en gestion financière définit le cadre d’orientation du budget en précisant les grands axes des activités à réaliser et procède à la centralisation des prévisions budgétaires des communautés et des communes reçues des cellules préfectorales et soumet à l’analyse et à l’adoption du PSDCC les montants définitifs après les arbitrages nécessaires. Il procède au rapprochement régulier des prévisions et des réalisations et analyse les écarts dégagés en vue de programmer les actions correctives nécessaires afin de respecter le cadre budgétaire initiale et permettre la poursuite du projet.

2) L’exécution des dépenses

Il assure l’exécution des dépenses conformément aux procédures et normes de la Banque Mondiale.

3) Le suivi des financements

Il assure le suivi des conventions de financements en vue de permettre d’analyser les difficultés de mobilisation de ressources afin de proposer des solutions d’amélioration.

4) Le contrôle Financier

Il recouvre l’ensemble des contrôles et vérifications mis en œuvre pour s’assurer de la qualité des dépenses. A cet effet, le spécialiste en gestion financière doit élaborer et analyser les tableaux de bord permettant d’avoir une vision synthétique des informations financières sur l’exécution du projet. Ces informations portes sur :
- le suivi la gestion des conventions de financement ;
- le suivi l’exécution du budget au niveau central et par zone géographiques ;
- le suivi l’exécution financière du projet par composantes et sous-composantes.
- la veille respect des délais d’établissement des états financiers et des rapports périodiques du projet ;
- l’assurance que tous les comptes du projet sont tenus selon les procédures comptables conformes aux procédures de la Banque Mondiale.
- la préparation les rapports mensuels, trimestriels et annuels sur la situation financière du projet.

I- Profil requis

1) Niveau académique

Le Spécialiste en gestion financière (FG) doit avoir un diplôme de niveau BAC+5 en Gestion, Sciences Economiques, Finance ou tout autre diplôme équivalent.

2) Expérience

c) Expérience minimum exigée

Le Spécialiste en Gestion Financière doit avoir au moins dix (10) années d’expérience professionnelle dans un cabinet comptable, d’audit, entreprise, Administration Publique ou projet de développement notamment matière d’élaboration d’instruments de gestion financière et comptable, de mise en place et de gestion de ces systèmes. Le Spécialiste en Gestion Financière devra par ailleurs disposer d’une expérience pratique d’utilisation de logiciels bureautiques (Excel, Word, Power Point) et de l’Internet.

d) Expérience complémentaire demandée

En plus de l’expérience minimum exigée ci-dessus, le candidat devra :

• avoir une expérience professionnelle d’au moins quatre (04) ans dans la gestion financière et comptable des projets financés par la Banque Mondiale ; • avoir une connaissance de la gestion des budgets communaux, des comptes de gestion et des comptes administratifs des communes ; • avoir une bonne maîtrise des logiciels comptables de préférences ceux utilisés dans la gestion des projets de développement ; • Avoir une excellente connaissance des circuits et procédures nationales de gestion financière, et en particulier du mécanisme du Fonds d’Appui au Développement des Communes (FADeC).

C- SPECIALISTE EN GESTION A LA FORMATION DE BASE (S/FGB)

Sous la supervision hiérarchique et l’autorité fonctionnelle du Secrétaire Exécutif du SSDCC, le Spécialiste en Formation à la Gestion à la Base (S/FGB) est chargé de coordonner la mise en place et le fonctionnement du système national de renforcement des capacités de gestion des organisations communautaires de base afin de leur permettre d’identifier, préparer, exécuter, suivre et évaluer efficacement les sous-projets communautaires.

Tâches du S/FGB

Le S/FGB est l’expert principal en FGB. A ce titre, il est chargé de planifier, organiser et coordonner la mise en œuvre des activités financées par le PSDCC. Ces activités sont essentiellement, l’acquisition des services de consultant, la vulgarisation de la formation des communautés sur le terrain, des ateliers, des études, et des voyages d’études. Les responsabilités du S/FGB sont organisées autour des 2 axes suivants :
- la formation à la Gestion à la Base ;
- l’assistance aux communautés à la gestion de leurs projets ;

I- Profils

1) Niveau Académique

L’expert FGB doit avoir un niveau BAC+5 au moins en sciences sociales, économie, ingénierie de la formation ou tout autre diplôme équivalent. La maîtrise des logiciels informatiques usuels (Excel, Word, Power Point) et de l’Internet est exigée.

2) Expérience

e) Expérience minimum exigée

L’expert en FGB doit avoir une expérience professionnelle d’au moins cinq (05) années en matière de renforcement de capacité, d’animation, de mobilisation sociale au niveau communautaire dans des projets de développement ou au sein de structure d’intervention communautaire. Il devra par ailleurs justifier d’une excellente connaissance de l’Approche de Développement Conduit par les Communautés (DCC).

f) Expérience complémentaire demandée

En plus de l’expérience minimum exigée ci-dessus, le/la candidat(e) devra : • avoir une expérience professionnelle confirmée dans le renforcement de capacité, l’animation, la mobilisation sociale au niveau communautaire au sein des projets financés par les Partenaires Techniques et Financiers ; • avoir, par ailleurs, une expérience de collaboration avec les collectivités territoriale (communes) ; • justifier d’une expérience confirmée en matière d’organisation logistique de formation et de bonnes capacités managériales ; • justifier d’une bonne connaissance du contexte et des évolutions de la décentralisation.

D-LES CONTRÔLEURS FINANCIERS

Sous la responsabilité fonctionnelle du Spécialiste en gestion financière, le contrôleur financier doit assister les age.nts du Trésor Public et les communes dans le suivi comptable et financier des activités du projet et fournir des rapports de suivi et des pièces justificatives au Spécialiste en GF

Tâches du Contrôleur Financier

Le contrôle financier doit porter sur :

- le suivi de la trésorerie ;
- le suivi budgétaire ;
- le suivi de l’exécution financière par composante et sous composante ;
- l’élaboration des tableaux du bord ;
- etc…

Profil

1) Niveau académique

Le contrôleur financier doit avoir un niveau BAC+4 au moins en Economie, Finances, Comptabilité, Gestion, Audit ou Contrôle de gestion ou tout autre diplôme équivalent.

2) Expérience

a) Expérience minimum exigée

Le contrôleur financier doit avoir une expérience d’au moins trois (03) ans en gestion, Contrôle Financier, Administration Publique, ONG ou dans un projet de développement.

b) Expérience complémentaire demandée

En plus de l’expérience minimum exigée ci-dessus, le candidat devra : • disposer d’une expérience en conduite de mission d’audit interne ou d’une bonne connaissance des techniques de contrôle interne de projet de développement ; • disposer d’une expérience pratique d’utilisation de logiciels bureautiques (Excel, Word, Power Point) et de l’Internet ; • avoir par ailleurs, une expérience de contrôle des budgets communaux, des comptes administratifs et de gestion serait un atout.

III- CONFLIT D’INTERET

Les candidats doivent être exempts de tout risque de conflits d’intérêt, c’est-à-dire ne pas être propriétaire ou être partie prenante dans les conseils d’administration ou les organes de direction de : firmes, bureaux d’études, entreprises, sociétés, susceptibles d’être intéressées par les appels d’offres et les consultations qui résulteront des contrats financés par le Projet.

IV- COMPOSITION DU DOSSIER

Les candidat(e)s au présent poste devront constituer et soumettre un dossier de candidature composé des pièces suivantes : • Une photocopie d’acte de naissance • Une photocopie de certificat de nationalité • une lettre de motivation précisant le poste chosi • un extrait du casier judiciaire datant de moins de trois (03) mois • un Curriculum Vitae complet précisant toutes les expériences pertinentes. les copies des attestations de travail des différents postes occupés • une copie des diplômes et attestions de formation.

NB : Pour le poste de Contrôleurs Financiers, le candidat a la possibilité de postuler pour le ou les départements de son choix.

V- DÉPÔT DU DOSSIER

Le dossier de candidature contenu dans une enveloppe fermée et portant la mention « Candidature pour le poste de (…à préciser…) au Secrétariat des Services Décentralisés Conduits par les Communautés (SSDCC) » doit être déposé au plus tard le 03 octobre 2012 à 18h 30 précises au Secrétariat Permanent de la Commission Nationale des Finances Locales (CONAFIL) sis au Quartier Haie Vive, Carré 1419 Cotonou Ouest, près restaurant Sud Ouest Haie Vive, Cotonou, Infoline : (00229) 95 213 993/66 238 793/98 794 873.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.

Cotonou, le

Pour le Ministre et PO

Le Directeur de Cabinet

Eugène AZATASSOU