Extension de l’initiative de Dogbo à toutes les communes du Bénin

Le MDGLAAT dote les 77 communes d’environ 2 milliards

La commune constitue, selon les dispositions de la loi n° 97-029 du 15 Janvier 1999 portant organisation des communes en république du Bénin, le cadre institutionnel pour l’exercice de la démocratie à la base. Elle est l’expression de la décentralisation et le lieu privilégié de la participation des citoyens à la gestion des affaires publiques locales.

De ce fait, la gestion participative est l’illustration même de la démocratie locale. Ceci suppose que chaque citoyen où qu’il se trouve à son mot à dire dans la vie de sa communauté en s’impliquant dans la gestion des affaires de sa commune. C’est la leçon qu’a voulu donner le Président de la République, le Docteur Boni Yayi en joignant l’acte à la parole par sa présence effective à Dogbo pour participer à la construction d’un module de classe jusqu’au chainage. Cet acte vise tout simplement à montrer aux populations que l’Etat gagnerait par la participation des citoyens à construire leur localité que d’attendre un chantier livré clés en main. Il s’agit de donner un coup d’accélérateur à la dynamique de développement enclenchée depuis peu pour aider les populations à accompagner leurs élus à investir pour la satisfaction des réels besoins de la population à la base. C’est donc dans ce cadre que le ministre de la décentralisation, de la gouvernance locale, de l’administration et de l’aménagement du territoire a décidé de mettre à la disposition des communes du Bénin, environ 2 milliards pour encourager l’extension de l’initiative de Dogbo à d’autres communes du Bénin, mieux pour appuyer la manifestation de la démocratie locale pour le développement durable et certain de nos localités.