Audience au cabinet du ministre de la décentralisation

Raphaël Edou reçoit un groupe de partenaires Luxembourgeois et chinois pour le développement du département du Zou

Le MDGLAAT s’adressant aux nouveaux partenaires du ZOU

Le ministre de la décentralisation a reçu le mercredi 26 Septembre 2012 à son cabinet, une délégation de partenaires chinois de la province du Heilongjiang et belges de la province du Luxembourg qui ont à cœur de nouer une coopération de développement avec le département du Zou. Accompagné du préfet des départements du Zou et des Collines et de l’Ambassadeur de la Chine près le Bénin, ces groupe de partenaires composés de cadres à divers niveau en matière des questions de développement se sont entretenus avec le ministre Raphaël Edou, à qui ils ont fait part de leur intention et de leur envie de mettre leur savoir faire au service de l’essor du département du Zou. Le chef de la délégation chinoise le président de l’exécutif provincial du Heilongjiang, après s’être félicité de l’accueil à eux réservés, a laissé entendre que s’ils sont au Bénin c’est pour prendre contact avec les autorités béninoises au plus haut niveau et touché du doigt la réalité dans le département du Zou afin de mettre à sa disposition leur expérience surtout dans le domaine de l’agriculture. Car cette coopération avec le Bénin axé sur les bases de son développement tient à cœur au gouvernement central de la Chine qui y apporte tout son appui. Le président du gouvernement provincial du Luxembourg après avoir lui aussi fait ressortir l’importance institutionnelle de ce partenariat avec le département du Zou, a fait comprendre que c’est à eux de faire en sorte qu’il y ait des retombés positifs pour le Bénin. Après que le préfet du département bénéficiaire de la coopération ait dit toute sa joie de voir cette coopération devenir une réalité pour son département, le ministre de la décentralisation Raphaël Edou met l’accent sur le grand jour qui se lève sur la coopération décentralisée. Car, pour lui ces genres de partenariat axé sur le développement vont entretenir et renforcer à la longue, la dynamique de développement enclenchée dans les communes et les départements du Bénin. « Je suis sûr que nous allons faire un bon travail » a laissé entendre le ministre EDOU avant d’estimer que c’est en résolvant les problèmes de développement qu’on peut créer des emplois. Parlant d’emplois, il faut souligner que les partenaires ont mis l’accent sur la sédentarisation des jeunes dans nos localités. Le séjour de ces partenaires chinois et belges dans les départements du Zou ne peut que créer un climat de confiance pour stimuler d’autres accords de coopération avec d’autres départements du Bénin. Il faut dire que ce partenariat tripartite a été lancé à Abomey.

L’ambassadeur de la Chine près le Bénin entouré de membre la délégation de Heilongjiang
Des membres de la délégation luxembourgeoise