Rencontre MDGLAAT et PTFs

Le Ministre EDOU partage le feu du renouveau dans l’administration territoriale avec les partenaires

La salle de conférence du ministère a servi de cadre à une séance présidée par le Ministre de la Décentralisation de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire, Raphaël Edou en personne.sur invitation de ce dernier, les partenaires techniques et financiers du ministère ont répondu présents le mercredi 10 octobre 2012 pour écouter leur hôte sur l’avenir de la décentralisation au Bénin.

En effet, le ministre Raphaël Edou, après la rencontre avec les cadres du ministère tenue dimanche dernier vient partager la vision du Chef de l’Etat et de son département ministériel avec ses partenaires techniques et financiers. Une vision qui annonce clairement le renouveau dans la gestion des affaires publiques locales. A cet effet, en prélude à la tournée qu’il organise et qui démarre ce jeudi 11 octobre 2012 dans tous les départements du Bénin, le ministre EDOU explique le contenu de l’expérimentation de la démocratie à la base dans le cadre de l’Initiative lancée par le Président de la République à Dogbo, il y a quelques semaines. Aussi, est-il question de concevoir un document qui met l’accent sur le budget intégré. Un nouveau concept qui permettra désormais de voir de façon plus lisible comment fonctionne l’administration déconcentrée. Ainsi, l’on peut suivre aisément la mise en œuvre des budgets des services déconcentrés dans nos communes et encourager la gestion de proximité. Ainsi, la commune sera gérée de sorte à mobiliser tout le monde autour des questions de développement. Cet appel de Raphaël Edou n’est pas tombé dans des oreilles de sourds puisque les partenaires présents ont promis réfléchir à la question pour aider le Bénin à instaurer cette nouvelle dynamique qui va totalement métamorphoser notre processus de décentralisation qui rentre dans une nouvelle phase dès les prochaines élections qui pointent déjà à l’horizon. Les populations à la base peuvent déjà se réjouir de ce que la transparence sera chose effective dans nos communes d’ici à là. Mieux, elles pourront suivre avec traçabilité et lisibilité l’exécution du budget communal.