Promotion du développement à la base

Bâtir une nation émergente pour le Bénin du futur

Le contexte de la décentralisation et de la gouvernance locale dans lequel Bénin s’est engagé est l’une des conditions qui favoriseront à coup sûr l’émergence voire le développement de ce pays. En effet, l’exemple des pays développés et d’autres en émergence, nous montre bien que pour aspirer au développement, il faut bien rassembler certaines conditions sine qua non. Lors de son serment, le 06 Avril 2006, le Président de la République, le Docteur Boni Yayi invitait ses concitoyens au changement. Un changement dans tous les domaines de la vie nationale. Mais très tôt, ce changement a été confondu à une cure personnelle que le docteur devrait opérer sur ses concitoyens. Au fil des jours, il s’est avéré que l’homme parle d’un changement de mentalité. Un changement que chaque béninois devrait opérer sur lui-même pour accompagner le gouvernement à réaliser le rêve de plus d’un, en conduisant le pays vers l’émergence à laquelle aspire le peuple. Si d’un côté, il est clair que le changement devrait être personnel et par la suite collectif, ce concept reste toujours d’actualité puisque dans une mesure ou une autre, l’Etat central ne peut pas à lui seul satisfaire à tous les besoins de la population nationale. Pour ce faire, il est clair que quelle que soit l’action du gouvernement, ce qui compte que l’efficacité du service rendu à la population qui rapproche mieux le citoyen de l’administration. Mais le changement de mentalité au niveau de chacun favorise cette efficacité lorsque chacun comprend que ce qui se passe autour de soi le concerne. A ce titre, il ne sert à rien de critiquer que nos rues sont sales alors que nous ne nettoyons pas nous-mêmes les devantures de nos habitations.

Pour parvenir à satisfaire véritablement chaque citoyen, il est clair que la décentralisation et la démarche participative dans la gouvernance locale restent un atout incontournable. En clair, la décentralisation dans sa définition et dans son fonctionnement favorise clairement le développement à la base lorsque les affaires de la cité sont gérées de façon à placer l’homme au cœur de ce développement. La démarche participative reste à ce titre, le gage de la prise des décisions qu’il faut. Il s’agit pour les responsables de nos collectivités locales d’échanger avec leurs administrés pour statuer sur les priorités de la communauté à la base. Ainsi, il se dégage une politique claire de développement à la base qui sera conduite et suivie de concert avec ces populations à la base. Cette démarche qui se veut originale permettra certainement d’amorcer le développement de nos localités qui regorgent d’assez de potentialités. Ainsi, avec la bonne gouvernance à la base et la concrétisation de plus en plus notoire de la décentralisation, les béninois se sont engagés dans la construction d’une nation émergente qui garantie un Bénin du futur radieux aux générations à venir qui doivent avec détermination continuer l’œuvre entamée à ce jour.