Duplication de l’Initiative de Dogbo

Toffo et Abomey-Calavi s’engagent pour l’approfondissement de la décentralisation

Le MDGLAAT au milieu du maire d’Abomey-Calavi et du Préfet Azandé

C’est à la tête d’une forte délégation que le ministre de la décentralisation s’est rendu, son bâton de pèlerin à la main dans les communes de Toffo et d’Abomey-Calavi dans le département de l’Atlantique. Cette visite qui n’est pas des moindre s’inscrit dans le cadre de la pérennisation de l’initiative de Dogbo. Pour rappel, voici quelques mois seulement le gouvernement avec son chef en tête lançait une initiative qui présage désormais d’un nouveau mode de gestion à la tête de nos communes. Il s’agit de la démarche participative qui amène les fils et les filles d’un terroir à s’investir dans la construction de leur commune pour réussir à contribuer à impulser le développement local ardent souhait de Boni Yayi et de son ministre Raphaël EDOU.

Le processus de décentralisation est devenu effectif au Bénin avec l’installation des conseils communaux et municipaux en 2003. Depuis lors, les divers organes prévus au terme des lois de décentralisation fonctionnent en vue de promouvoir la démocratie à la base et le développement local. A cet effet, divers domaines de compétences sont dévolus aux collectivités territoriales. C’est par ce biais que des prestations de qualité des services sociaux de base devraient être offertes aux populations de façon participative et transparente.

Cependant, l’analyse de la participation citoyenne dans les actions de développement au Bénin révèle que beaucoup d’efforts restent à déployer pour atteindre une implication suffisante des populations dans les actions de développement. Des projets sont souvent réalisés sans que les populations ne se les approprient pas parce que n’ayant pas été associées suffisamment à leur identification. Aussi, est-il est aisé de constater que le citoyen est de moins en moins porté sur le développement de son environnement, indifférent aux problèmes qui se posent dans sa ville, dans son quartier ou son village.

Il importe donc que des pratiques nouvelles doivent être instituées en vue de leur mobilisation en faveur des actions de développement. L’initiative de DOGBO vise de façon globale à mettre les populations au cœur du développement pour rendre l’action publique locale efficace. Elle constitue par ailleurs en une approche originale de participation des populations bénéficiaires à la réalisation dans leurs localités d’infrastructures socio communautaires de faible complexité, et à la conception, la mise en œuvre et le suivi évaluation de toute action de développement les concernant.

A Toffo, la séance a démarré par la présentation du concept aux populations et aux têtes couronnées mobilisées pour la cause. Cette séance qui n’était en réalité qu’un rendez-vous du donner et du recevoir a permis aux uns et aux autres de mieux s’imprégner de ce dont on parle lorsque l’on évoque l’Initiative de Dogbo. Ensuite, s’ensuivit une visite sur le site devant abriter la construction d’une école primaire dans la commune. Cette école vieille de 10ans aujourd’hui ne dispose pas de module de classe. Elle abrite plutôt des bâtiments en terre battue et qui pourrait s’écrouler au passage d’une tornade comme c’est l’habitude. Après la commune de Toffo, cap a été mis sur l’hôtel de ville d’Abomey-Calavi. Le même exercice a été repris à ce stade. Il faut d’ailleurs retenir que les maires d’Abomey-Calavi et de Toffo se sont engagé devant leur populations et leur préfet de tutelle a faire de la démarche participative leur mode de gouvernance pour enfin faire décoller le développement par le bas. Le Préfet des départements de l’Atlantique et du Littoral s’est également engagé à faire de ses deux départements les meilleurs en matière de participation des populations à la base à la prise des décisions en faveur d’un réel développement local, de même que la reddition des comptes.

Têtes couronnées et populations ont répondu présentes à Toffo

Le Maire de Toffo, montrant le site devant abriter une école au MDGLAAT