Bourde des maires contre le ministre de la décentralisation au cours d’un séminaire consacré à la Sécurité dans nos communes

Un boycott qui révèle leur manque d’inattention au besoin de leurs populations
Le boycott du séminaire d’information sur la sécurité dans nos communes organisé par le ministère de la décentralisation par 73 maires vendredi dernier vient mettre à nu la véritable place qu’occupe le bien être des populations dans le cœur de nos élus locaux. En effet, le boycott des maires de la rencontre avec le ministre de la décentralisation trouvera tous son sens s’ils avaient pris le temps de suivre au moins la première partie de l’ordre du jour qui traitait du rôle des maires dans la sécurité dans nos communes. On aurait alors compris que tous les points évoqués dans leur déclaration conjointe, leur tient véritablement à cœur pour le bon exercice de leur fonction. Mais visiblement, ce sont leurs intérêts égoïstes que piétine la ligne directive du plan de travail du ministre Edou qui les préoccupe et non le bien être de leurs populations. Sinon comment comprendre que des maires qui sont responsables puissent bouder un séminaire qui parle de leur rôle dans la sécurité de leur populations dans la mesure où, l’insécurité défraye actuellement la chronique. On ne comprend pas alors pourquoi ils ne puissent pas discuter de la sécurité avant de faire leur grève d’écolier. Si une chose est sure c’est que les maires ont montré leur véritable face au monde entier. Celle de passer leur intérêt avant celui de leur administrés et ceci réconforte le ministre Raphaël Edou dans son élan d’instaurer une nouvelle mode de gestion dans nos communes.