En tournée dans l’Atacora-Donga Le personnel de la préfecture de Natitingou expose au MDGLAAT ses problèmes et difficultés

Le Ministre de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire, Isidore Gnonlonfoun a bouclé le mercredi 30 octobre 2013 sa tournée de prise de contact par la préfecture de Natitingou. Au cours de cette dernière étape, il a prêté une oreille attentive aux préoccupations et difficultés jonchant la vie des travailleurs préfectoraux de ces départements.
Une mission, pour qu’elle soit bien accomplie, nécessite des moyens adéquats et des ressources humaines de qualité. Le ministre en charge de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire en est conscient, c’est pour ce faire que profitant de ses rencontres avec les maires et autres acteurs de la décentralisation Plusieurs doléances ont été portées par Zachary Boukary, chef service ressources humaines et représentant du syndicat à la préfecture Atacora Donga, à l’endroit du ministre. On note entre autre le déblocage des primes de sujétions suspendues depuis quelques années ; le recrutement d’agents au profit de la préfecture pour redonner un autre visage à cette structure qui incarne la représentation de l’Etat ; la revue à la hausse des crédits alloués à la préfecture de Natitingou ; le renouvellement du parc automobile pour permettre à la préfecture de jouer pleinement son rôle de leadership dans l’assistance conseil aux communes. Le personnel n’a pas manqué de Saluer le sens élevé d’écoute du ministre avec qui il espère relever de grands défis dans l’avènement de la démocratie et de la décentralisation. Pour le ministre, les agents dans les préfectures occupent une place de choix pour la réussite de la décentralisation dans la mesure où c’est eux qui doivent apporter des services de représentation et d’assistance conseil aux communes et aux populations. Il faille alors qu’ils soient mis dans de bonnes conditions de travail avec des moyens adéquats. Le pays étant limité dans les ressources, il a exhorté le préfet à prioriser les besoins en attachant du prix aux charges incompressives. Il a annoncé le prochain recrutement qui viendra corriger le problème de déficit dans les préfectures et les communes sans oublier la loi sur le statut des agents territoriaux qui sera voté en 2014 par le parlement afin de donner vie et sens à leur carrière. Des dispositions sont en train d’être prises pour en ce qui concerne le reversement des agents territoriaux de que pour remédier aux déficits de moyens roulants. Il a exhorté les travailleurs à donner le meilleur d’eux-mêmes pour fournir des services de qualité aux populations et réussir la mission à eux confié par la république. Il a réitéré sa disponibilité de travailler ensemble pour relever le défis. Ce fut une rencontre d’échanges à cœur ouvert entre le ministre et le personnel de la préfecture de Natitingou qui estime être dorénavant serein d’un avenir plus meilleur.