Célébration de la Journée Internationale de la Femme au MDGLAAT

Isidore Gnonlonfoun appelle la gent féminine à prendre son destin en main

Organisées par la cellule genre du Ministère de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire (MDGLAAT), les festivités marquant l’édition 2014 de la Journée Internationale de la Femme (JIF 2014) ont été célébrées le vendredi 14 mars 2014 à la salle des fêtes du Majestic à Cotonou. Occasion pour le Ministre Isidore Gnonlonfoun d’appeler les femmes de son département ministériel à prendre leur destin en main. Bien avant l’étape de Majestic où les festivités ont eu lieu, les femmes du MDGLAAT étaient au centre psychiatrique de Jacquot pour une remise de dons aux pensionnaires de ce centre. En effet, nul n’est heureux tout seul dit-on et c’est fort de cela que les femmes du MDGLAAT ont décidé de faire cette action qui dénote aussi de la solidarité à l’endroit de ces hommes et femmes. Et c’est les bras chargés de vivres que les femmes sont allées visiter les pensionnaires de Jacquot. Ce fut une joie immense aussi bien pour ces pensionnaires que pour l’administration du centre, le Pr Mathieu Tognidè. Ils ont remercié les femmes du MDGLAAT pour ce geste très apprécié qui dénote d’un humanisme hors pair. Placée sous le thème « L’égalité pour toutes les femmes progrès pour toutes et pour tous », cette édition 2014 de la JIF a permis au femmes du MDGLAAT de poser le diagnostic des maux qui minent leur promotion au sein dudit ministère et d’inviter le Ministre Isidore Gnonlonfoun à corriger le tir surtout que beaucoup de postes sont actuellement vacants du fait notamment des départs à la retraite. C’est par la voie de leur porte-parole, en la personne de la Conseillère technique à la décentralisation, Mme Irène Adam et par le biais d’un exposé présenté par Mme Bérénice BEDIE, salué par le Ministre Gnonlonfoun lui-même pour sa qualité, que les femmes du MDGLAAT ont voulu donner de la voix en cette occasion de célébration de la JIF 2014. Dans son intervention, le Ministre Isidore Gnonlonfoun a affirmé que le moment est venu pour les hommes de comprendre que le développement ne peu se faire sans les femmes. Mais il a invité par la même occasion les femmes elles-mêmes à donner le meilleur d’elles-mêmes afin qu’il soit à l’aise en faisant leur promotion.