Cérémonie de remise de motos aux ADC dans le cadre du PSDCC

Pour une mise en œuvre efficace du PSDCC dans les 77 communes Les ADC désormais dotés de matériels roulants

Une mission, des hommes, des moyens. C’est en respect à cette règle que le Ministre de la Décentralisation, Isidore Gnonlonfoun a, dans le cadre de la mise en œuvre du Projet des services déconcentrés conduits par les communautés (Psdcc), mis à la disposition de chacun des animateurs de développement communautaires (Adc) des 77 communes du Bénin, une moto tout terrain. La cérémonie de remise s’est déroulée le jeudi 03 avril 2014 dans les locaux du Psdcc à Cotonou.

D’un coût de 43.963.843 Fcfa, cet appui direct aux communes entièrement financé par la Banque mondiale vient, selon le ministre, accompagner les sous-projets afin de permettre de remplir efficacement la mission qui est la leur. D’une valeur de 570.959 Fcfa, chacune, ces moyens de déplacement sont destinés à faire le travail pour lequel les bénéficiaires sont recrutés. Il n’a pas occulté de féliciter l’équipe du projet que dirige Germain Ouin-Ouro.

En sa qualité de secrétaire exécutif du Psdcc, ce dernier a rappelé la mission du projet qui couvre les 77 communes du Bénin. Son objectif principal, a-t-il précisé, est d’améliorer l’accès aux services sociaux de base décentralisés à travers l’intégration de l’approche de développement conduit par les communautés (Dcc) dans la fourniture de ces services par les communes. Selon lui, il s’agit d’une nouvelle approche efficiente pour la réalisation d’infrastructures de proximité par les communautés, d’où la nécessité d’un appui technique spécifique tout au long du processus. En réalité, financé par la Banque mondiale, le Psdcc couvre une période de quatre ans (juin 2012- juin 2016) avec un coût total de 23 milliards de francs Cfa.