PHASE INTERDEPARTEMENTALE SUR LES DIX ANS DE DECENTRALISATION AU BENIN

Madame Véronique Brun HACHEME pour une décentralisation plus performante

Le ministre de la Décentralisation Madame Véronique F. Brun Hachémè a clôturé le vendredi 11 septembre 2015 à l’espace Ubuntu de Porto-Novo, les travaux de l’atelier bilan interdépartemental de l’Ouémé et du Plateau, de l’Atlantique et du Littoral sur la décennie de la mise en œuvre de la décentralisation au Bénin. Cette assise qui est la troisième d’une série d’ateliers interdépartementaux entamée depuis le lundi 07 Septembre 2015 sur toute l’étendue du territoire national, a réuni tous les responsables et acteurs du développement à la base dans les départements de l’Atlantique, du Littorale, de l’ouémé et du plateau.

Les acteurs locaux de la décentralisation se sont retrouvés au cours de cet atelier interdépartemental pour faire le point de la mise en œuvre de la réforme de l’administration territoriale au Bénin en prélude au forum national bilan sur la décentralisation. Cet atelier a également permis à ces différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre des réformes de l’administration territoriale d’identifier les forces et faiblesses de la gestion communale et celles de l’exercice de la tutelle au cours de ces dix dernières années afin d’envisager des solutions concrètes.

Au regard du niveau actuel de la Décentralisation au Bénin et tenant compte des réalités sociopolitiques, Monsieur Moukaram Badarou, Préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau parlant également au nom de son collègue de Atlantique et du Littoral, a souhaité que les Préfectures soient repositionnées dans le sens des prérogatives qui sont les leurs pour plus d’efficacité et de résultats concluants. Pour lui, il est nécessaire d’engager des actions concrètes qui lient véritablement le FADeC à la bonne gouvernance locale et à l’effort de recherche de ressources propres. Ceci, a-t-il dit, pour inciter chaque commune à mieux profiter de ses atouts et potentialités pour se développer et par ricochet pour mieux profiter du charme de la Décentralisation. De même a-t-il aussi poursuivi, il est impérieux d’envisager le renforcement du système de la reddition des comptes pour permettre à chaque Maire et son conseil communal d’être en phase avec les populations.

Pour madame le ministre Véronique Brun F. Hachémè, ces assises permettront de jeter un regard rétrospectif sur le chemin parcouru depuis plus de dix ans dans un contexte fortement marqué par de nouveaux défis et enjeux, lesquels ne sauraient être relevés sans l’amélioration de la gouvernance locale et la consolidation des acquis. A Porto-Novo, comme à parakou et Bohicon, les réflexions ont essentiellement tourné autour des thématiques liées au financement de la Décentralisation et du développement local, la Décentralisation et la participation citoyenne, l’aide publique au développement dans le secteur de la Décentralisation puis l’aménagement du territoire et le développement local.